0

La douloureuse affaire d’Indiana Jones et les aventuriers de l’Arche perdue.

Indiana Jones serait-il inutile dans les aventuriers de l’Arche perdue ? Mettons fin à ce suspens insoutenable depuis des mois.

2302280
Lettre ouverte à Amy Farrah Fowler

Chère Amy,

Le 10 Octobre 2013 vous avez ruiné ma vie. J’ai surpris une conversation entre vous et Sheldon où vous lui expliquez qu’Indiana Jones n’a pas d’intérêt dans les aventuriers de l’Arche perdu. Tout comme Sheldon et la moitié des fans du Dr Jones je suis restée bouche bée. Des nuits d’insomnies et de crampes abdominales, dont je vous épargnerai les détails, ont suivies.

Ce n’est qu’hier, après 8 mois de torture que je me suis lancée dans la nouvelle quête de l’Arche perdue. Il me fallait au moins une preuve, la preuve que le héros de mon enfance n’est pas juste bon à bouffer des dattes. Alors Amy permettez-moi de vous dire que vous aviez tort. J’ai trouvé des preuves…

On comprend vite dans le film que les nazis ne sont pas trop cons. Ils ont déjà une sacrée avance dans les fouilles de Tanis tandis qu’ Indiana fanfaronne dans son université. Ils ne leur manquent plus qu’une seule chose qui va leur permettre de trouver le Puits des âmes dans lequel est caché l’Arche d’alliance, le médaillon de Râ. Ce dernier était anciennement détenu par Ravenwood, le père de Marion (tu sais, celle qui fait 40 kilos de moins que dans le dernier épisode de la saga). A priori les nazis étaient au courant de la petite aventure cochonne entre Marion et Henry Jones Junior dans leurs années folles puisqu’à bord de son vol pour le Népal, se trouve Toht, le méchant moche à lunettes. Amy, à moins d’un sacré hasard, ne pouvons donc nous pas fortement supposer que sans suivre Indiana Jones, les nazis n’auraient pas retrouvé Marion, et qui dit pas de Marion, dit pas de médaillon. Je continue ?

Bon je passe rapidement : Indiana Jones a retrouvé Marion et son médaillon avec lesquels il s’envole pour l’Egypte, laissant dans la neige l’autre couillon à lunettes qui s’est brûlé la main avec le médaillon, ce qui laisse ainsi apparaître une des deux faces de l’objet. Arrivé sur place, Indi se fait aider par un ami de Sallah pour décrypter le médaillon, tandis que les autres trous d’cul (si t’zu lô r’gôrdé en Québcoâ) cherchent l’Arche au mauvais endroit, bah oui ! Il s’avère que la deuxième face du médaillon contient les gravures permettant de calculer la mesure exacte que doit avoir le bourdon pour révéler sur la maquette l’emplacement de l’Arche. Or (conjonction de coordination), si Indi n’avait pas été un mec cool qui sait se faire des amis, vous serez d’accord, Amy, qu’il aurait perdu un temps précieux, et mangé une datte daubée.

Allez la petite dernière pour ne pas vous laisser trop de doutes. Pendant qu’Indiana Jones se tue le dos à porter l’Arche ( parce qu’à vue de nez ça doit bien peser dans les 200 kilos ) l’autre Belloq fait la java avec Marion dans la tente. Alors c’est facile une fois le travail terminé de venir récupérer le paquet l’air de rien, mais dans tout ça, c’est Indi qui a fait le sale boulot, point !

Melle Farrah Fowler je suis extrêmement déçue. Vous avez douté des capacités de scénario des grands Spielberg et Lucas et j’en suis navrée.

Cordialement.

Manon P.

PS : Mes amitiés au docteur Cooper.

PS 2 : L’Arche a bel et bien été récupérée et enfin remise au musée aux services secrets… oui bon bah ça c’est raté !

 

-De Papincourt- et -Manon P.-


Putain j’ai eu chaud…

De Papincourt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *